Mes années discothèques

Disco mobile Music Transit
Sur cette photo je suis à l'arrière aux platines, en col jaune. Ce cliché est collector ! c'est ma plus vieille photo de mes soirées Disco, j'ai à peine 14 ans. Remarquez qu'il y a essentiellement des garcons ! une seule fille, assise à côté de moi :) et question matos c'est du lourd ! quelques spots, un rayon concentré sur une petite boule à facettes, mais là n'était pas le principal, c'était nos premières disco et c'était juste génial !

Vers 1981, vers mes 16 ans, je passais le plus clair de mon temps avec mon ami Lionel à Marly. Nous étions tous deux fans de musique et avions décidé de créer une disco mobile, ce serait Music Transit.
Une anecdote de débutant, nous n’avions aucune vraie expérience dans le domaine et avions choisi notre première enceinte d’occasion simplement parce qu’elle était grosse, sans le savoir nous venions d’acheter un caisson de basses… le pauvre boomer de 38 a vu passer autant de basses que d’aiguës et de médiums.

C’est à Marly que j’ai pu m’expérimenter à mon premier public. C’est lors d’une soirée où les organisateurs avaient un souci de sono que j’ai proposé mon aide et ma sono en échange de pouvoir débuter la soirée. Je me souviens exactement de l’année puisque le titre Indochine L’aventurier venait à peine de sortir et avait fait un carton sur la piste, c’était en 1982. Mon plus grand bonheur fut que les organisateurs, satisfait de ma prestation, m’avaient laissés animer toute la soirée.


Discothèque le New Look
Ma toute première discothèque, vers 1982. À l'origine c'était un établissement "coquin". La mode de ce genre de lieu venait à évoluer et le patron désirait ouvrir une véritable discothèque. Pour sa ré-ouverture, à peine à 17 ans, je devenais le Dj du New Look à
Montigny-Les-Metz.

J'ai retrouvé ce vieil article de presse de l'époque, je suis à la cabine à l'arrière avec le casque à côté de Sylvain, devant la serveuse Sylvie et le serveur et à côté les patrons, monsieur et madame Rolles.



Discothèque le Pacha puis 501

Le Pacha, rue de Saint-Avold à l’Hôpital, la ville, pas l’établissement médical…

Je mixais dans cette discothèque un son généraliste, avant que l'établissement ne prenne le virage du rock.

Sur la photo je suis à l'arrière, en cabine. Au premier plan le groupe Image en concert dans l'établissement, c'était à la sortie en 1986 de leur 45t "Les démons de minuit".

La discothèque changea ensuite de style de musique pour évoluer vers le rock, l'établissement prit pour nom le 501, mais un souci avec la marque de jeans Levi’s 501 obligea le patron à changer le nom en 5.

Je fit la transition avec le nouveau Dj plus calé dans le style rock. Je me souviens à la réouverture de la discothèque, des disques vinyles de la Compagnie Créole étaient brisés pendant la soirée sous les cris hilares des rockers. J'avais pourtant fait dansé tant de monde avec la
Compagnie Créole... mais c'était déjà une autre époque.

Discothèque le Xenon puis Saga
Ma première grosse discothèque fut à Rohrbach-lès-Bitche début des années 90’, le Xenon qui changea de nom par la suite en Saga. C’était Aimé et Patrick, deux frères, qui avaient fondé la disco mobile Centaure et la discothèque le Xenon. Véritable carton dans le Bitcherland, les files de voiture
s'amoncelaient à l’entrée du parking tous les week-ends.
Plus tard le lieu changea de nom en Saga où je continua de mixer encore un temps.


Discothèque le Big Ben
C’est à la Plaine de Walsh dans la région de Sarrebourg que j’ai continué ma passion de Dj, à la discothèque le Big Ben. Avec sa fabuleuse piste de danse en carreaux lumineux, cette discothèque était aussi un détour incontournable des week-ends dans la région.
Dans mes archives j’ai retrouvé et numérisé cet extrait d’une soirée au Big Ben, quel souvenir !

• Écouter un extrait de soirée au Big Ben sur YouTube :

| Big Ben à Plaine de Walsh en 1993 |


Disco mobile Est Communication

Mon déménagement à Sarreguemines m’amena à connaitre Daniel Teyssere, fondateur de la Disco mobile "Est Communication" où j’en devenais le Dj. Nous allions durant quelques années écumer les salles des fêtes dans le Bitcherland et la région. Kalhausen, Montbronn, Lemberg,  Diemeringen... le public nous suivait chaque week-end dans les salles où nous passions.
Des soirées absolument folles qui rassemblaient parfois plus de 1400 personnes. Des stars des hits parades de l’époque fouleront la scène comme Ice MC, Fun Factory, Mo-Do… Ces soirées étaient souvent en partenariat avec Radio Studio 1 à Bitche.
Dans mes archives il me reste ces deux vidéos VHS que j'ai numérisées. L'une était la promo de la disco mobile, réalisée sans aucun moyen de montage, et l'autre des extraits vidéos de soirées filmé à l’époque par Fred au caméscope.

• Voir Est Communication sur YouTube :
| Vidéo promo |

| Extraits vidéos de soirées dans le Bitcherland dans les années 90' |




Bar les Catacombes

Situé dans des caves voûtées au 7 Rue Marquis de Chamborand à Sarreguemines, ce bar branché à vu passé un nombre incalculable de fêtards de Sarreguemines et de la région.
Le son était essentiellement de style techno, mais des dérapages avec des morceaux rock étaient fréquents.
Je mixais les week-end et durant ces soirées une superbe ambiance habitait les lieux.
Au départ aucune piste de danse, le bar tout entier était voué à faire la fête, et de monter sur les tables ou le bar était fréquent, surtout pour la gente féminine.
J’ai retrouvé d’anciens mix de mes soirées, vers 2000 :

• Écouter mes mix des Catacombes sur YouTube :
| DjT Part.#1 |

| DjT Part.#2 |


Discothèque le Festival

Ma dernière discothèque avant de raccrocher. Ensuite je ne ferais plus que quelques soirées en disco mobile.
Ouverte en septembre 1998, dans le complexe cinématographie des cinémas Forum, la discothèque était du genre généraliste, souvent des soirées à thèmes y étaient organisées.
L'établissement a fermé définitivement ses portes en 2003.
Avec les anciens Dj et le light jockey du Festival, nous avions organisés en 2018 dans la salle de Zetting une soirée souvenir où seul les morceaux de cette époque avaient été mixés.
A l'époque du Festival, pour promouvoir l’établissement j’avais réalisé ce petit montage vidéo de la discothèque avec les moyens de l’époque :

• Voir la discothèque Le Festival sur YouTube :
| Vidéo promo |



• Voir les albums photos :

| Mes années discothèques et disco-mobile dans les années 90' |
| Soirées aux Catacombes à Sarreguemines en 1999 |